Texte-nous 1 800 630-0907
Ligne d'écoute 1 800 630-0907 (ailleurs au Québec, sans frais) 514 630-0907 (Montréal)

ANEB Québec bonjour

De simples boîtes de métal un peu partout… En fait non, ce sont des murs de métal placés çà et là afin de diviser les différents bureaux, si on peut les appeler ainsi, mais je vous assure qu’ils me font penser à des boîtes. Un peu comme dans les films, de ces grands centres dans lesquels la morosité de l’éclairage embrasse bruyamment le bruit des doigts s’agitant frénétiquement sur les touches des claviers d’ordinateurs. Rien de plus ordinaire, dira-t-on.

En fait, non. Ce n’est ordinaire du tout, bien au contraire. Ces petits espaces mi-clos de métal, nommons-les ainsi, m’ont permis de passer une journée fantastique et, bien qu’ils paraissent vides de sens de l’extérieur, sont remplis de belles valeurs, de celles que l’on devrait véhiculer non seulement par nos paroles, mais aussi par nos actions.

C’est ce qui se passe, ici. Un numéro de téléphone ou encore une touche « envoyer » et puis un éventail de solutions et d’espoir s’étale de tout son long. Oh! N’oublions pas de spécifier que tout cela se fait avant même que l’on ait pu prononcer ces mots qui font vacarme dans nos têtes, mais silence à travers le monde entier : « trouble alimentaire ».

« ANEB Québec bonjour… » et puis le tour est joué…!

En fait non. J’aimerais bien vous dire qu’il ne suffit que d’un coup de téléphone pour se libérer de la souffrance qu’engendrent les troubles alimentaires, mais ce serait vous mentir. À vrai dire, il est davantage question de ce que l’on appelle « la recherche d’aide » et « l’espoir ». Ça vous dit quelque chose? Je le souhaite.

Évidemment que je ne souhaite rien d’autre que du bonheur, mais s’il advient qu’un jour, il se fait difficile à trouver, je souhaite à tous et à toutes d’avoir le courage de composer le bon numéro et de dire « j’ai besoin d’aide » parce qu’on en vaut tous la peine. On mérite tous de se faire rappeler ce qu’est la lumière lors d’une impasse, de se faire diriger et même accompagner. Parfois, quand tout semble s’effondrer et qu’il nous faut absolument retenir nos rêves de toutes nos forces pour ne pas les perdre de vue, il est légitime d’accepter que quelqu’un tienne un parapluie au-dessus de notre tête le temps que la pluie passe. Ainsi, il est plus facile de l’admirer faire son œuvre, elle qui fait pousser les semences et briller l’arc-en-ciel qui ne fait qu’attendre qu’on l’aperçoive au loin.

ANEB, ce n’est pas des ordinateurs et des téléphones encabanés dans des boîtes en métal; ANEB, c’est bien plus qu’un simple petit dépliant rempli de statistiques et de témoignages; ANEB, c’est davantage qu’un simple mot avec lequel je remplis futilement le blanc néant émanant de mon écran… ANEB, c’est des mots prononcés, des actions posées, des espoirs écrits à ceux qui en ont besoin; ANEB, c’est une main tendue vers ceux qui veulent parler, aller chercher de l’aide, se comprendre et continuer leur chemin vers l’avenir dont on avait fait portrait; ANEB est là pour nous faire réaliser que oui, le bonheur peut sembler lourd à porter, mais qu’au fond, il nous fait voler.

« ANEB Québec bonjour… » et puis le cri est entendu.

La ligne d’écoute et de références d’Anorexie et boulimie Québec (ANEB) est disponible tous les jours de 8 h à 3 h pour vous permettre d’obtenir du soutien et/ou de vous orienter vers la bonne ressource. La ligne d’écoute et de références s’adresse aux personnes aux prises avec un trouble alimentaire, à leurs proches et aux intervenants qui auraient des questions sur le sujet.

Numéro pour les gens de Montréal : 514 630-0907

Ailleurs sans frais : 1 800 630-0907

Tu as entre 14 et 20 ans? Tu peux aussi texter au 1 800 630-0907.

Anna-Maude Zurbuchen

2 thoughts on "ANEB Québec bonjour"

  1. O'Leary L'Italien Denise dit :

    Denise L’Italien O’Leary dit :
    Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    20 septembre 2020 à 11 h 45 min
    Merci de m’avoir écouter hier au soir le 19sept.2020, a mon titre de grand maman d’une petite fille de 12ans et de me faire procurer les ressources afin d’aider .Elle a arrêté de prendre de la nourriture en juillet. Elle demeure a Edmundston N.B. et moi au Temiscouata Quebec.Elle fut privée de venir a leur chalet du Témiscouata, car la frontalière fut fermer depuis mars. Elle fut ouverte le 1ier aout et refermer le 18 sept.
    Je sui entrain de lire.
    Merci

    1. jeanne laplante dit :

      Bonjour Denise, nous sommes très content.e.s que vous ayez reçu le support que vous espériez. N’hésitez pas à nous recontacter en cas de besoin !

      Jeanne, pour l’équipe d’ANEB

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *